4 points bien précis à respecter :

  1. La partie technique de votre site doit être parfaite:
    longévité de votre site, maintenance, si refonte ou migrations.
  2. Le Contenu de vos pages doit être riche en information,
    de qualité largement supérieure à ce que font vos concurrents,
    avec une expérience utilisateur aussi bonne sur mobile que sur ordinateur ou tablette.
  3. Supprimez le duplicate content lié au sous-domaine www.
    Identifiez l’URL complète officielle et redirigez la mauvaise vers la bonne, définitivement.
    Accès par www.example.com et aussi example.com, peut entraîner un duplicate content
    par les moteurs de recherches lors de leur indexation.
  4. Votre Notoriété, La Confiance envers vous associée.
    Les internautes retrouverons une qualité grâce à vos informations,
    Développez votre marque et obtenez des bons backlinks ( liens en retours et échanges)…

SEO : LES bonnes pratiques pour améliorer votre référencement naturel

Définition : le SEO ou Search Engine Optimization regroupe toutes les techniques d’optimisation permettant d’indexer un site internet et de positionner des pages web au plus haut niveau dans les résultats de recherche. Une page web est qualifiée de SEO friendly si elle est correctement optimisée selon des critères bien définis par Google.

  1. Bien débuter en référencement naturel (SEO)

  2. Sécuriser votre site à l’aide du protocole HTTPS

  3. Maintenir une structure d’URL simple

  4. Indiquer à Google les liens sortants à suivre

  5. Baliser le site pour qu’il soit considéré
    comme étant destiné aux enfants

  6. Browser compatibility | Compatibilité du navigateur

  7. Éviter la création de contenu en double

  8. Permettre l’exploration de vos liens

  9. Bonnes pratiques pour le test de sites Web
    avec la recherche Google

SEO : 5 bonnes pratiques pour améliorer votre référencement naturel

5 conseils pour optimiser votre SEO !
Découvrez les 5 bonnes pratiques SEO,
pour optimiser le référencement naturel de votre site internet.

1 : Soignez votre balise <title>
Assurez-vous que chacune de vos pages ait une balise titre <title> unique.
Cette balise doit impérativement être renseignée, C’est la première chose que voit l’internaute dans le SERP Google.
Même si Title est un texte qui n’apparaît pas dans le contenu de la page, ça doit être un descriptif de la page réelle et non du site dans son ensemble.
Ne pas dépasser les 80 caractères.
La balise title est affichée dans les résultats de recherche de Google. 

2 : La meta description de vos pages web
Google a récemment avoué que la balise <meta desc> n’a aucun intérêt pour le SEO, pourtant il faut bien la travailler avec les bons mots.
La description de votre page est affichée dans les résultats de recherche, c’est donc elle qui doit inciter l’internaute à cliquer sur votre lien plutôt qu’un autre.
Un internaute mieux renseigné sur le contenu qu’il recherche aura donc plus tendance à cliquer sur votre lien. Diminution sur le taux de rebonds,
ce qui améliorera l’indice « intérêt » de la page.
Description d’au moins une centaine de caractères, qui peut aller jusqu’à un maximum d’environ 300 caractères.
Actuellement, la plupart des descriptions font 155 caractères environ.
Si vos méta-descriptions ne sont pas suffisamment longues, Google se servira dans le contenu de votre page.

3 : Hiérarchisez votre contenu
Lorsque l’on parle des titres que définissent les balises sémantiques h1, h2, h 3, h4, h5, h6, le W3c (World Wide Web Consortium) nous dit :

« Un titre décrit brièvement le sujet de la section qu’il introduit »
Lorsque vous classez les titres et sous titres de votre page en les hiérarchisant, vous apportez une notion de valeur à chacun de vos titres. L’utilisation des balises <hn> permet de structurer vos articles, vos pages et aide Google à mieux les comprendre et les classer. Le titre H1 de chaque page doit donc résumer le sujet général de la page, un titre H6 résumera une section très détaillée du sujet traité dans votre page.

4 : Le plan de site internet ou sitemap
Lancé par Google en 2005, le Sitemaps est une solution qui permet de fournir aux crawlers de Google,
un plan du site au format XML qui liste les URL de votre site web avec en plus quelques méta-données,
comme la date de sa dernière mise à jour.
Les Googlebot peuvent alors identifier et checker les pages qui sont indiquées dans le fichier.
Une fois construit, votre Sitemap peut ensuite être soumis aux moteurs de recherche,
généralement par le biais d’une interface d’outils pour les webmastersGoogle Search Console.

5 : Un contenu texte riche, pertinent et unique
Il ne faut jamais perdre de vue que le plus important dans votre page web reste le contenu.
Le contenu texte ne doit surtout pas se limiter à l’énumération de mots clés.
Les moteurs de recherche doivent bien entendu y trouver les mots clés,
mais le contenu doit aussi être lisible et donner l’envie aux internautes de revenir sur votre site Internet.
Le SEO est là pour mettre en avant votre contenu et le valoriser dans les moteurs de recherche et non l’inverse.
Pour positionner une page web il faut un nombre de mots compris entre 200 et 400 au minimum.

En réalisant ces quelques règles, vous améliorerez le positionnement de votre site.

Pensez à bien renseigner toutes les informations concernant votre établissement,
Grâce à Google My Business, il faut également vous créer une adresse mail GMAIL, c’est gratuit.